La pièce de théâtre

J’ai écrit "Dieu Riait", une pièce qui, si elle s'inspire du roman "Au nom des Oiseaux", est une

écriture nouvelle, spécifiquement théâtrale : un nouveau texte.

«Dieu riait  », a été présenté, en toute primeur au festival national de théâtre de

Châtillon-sur-Chalaronne, le 24 mai 2020, avec Alain bourbon comme metteur en espace

et en voix.

 

A l’issue cette lecture, j’ai eu un échange avec le public autour de la transmission des

Mémoires, qui m’a conduit à la co-création de « Consciences en convergence », dont

« Dieu riait » est partie intégrante : rencontres, ateliers en milieu scolaire, conférences,

lecture théâtralisée, au Mémorial d’Izieu entre autres.

 

Cette adaptation est une plongée dans la psyché de Yann Holdman, personnage principal du roman en lutte intérieure face à un personnage –Dieu- absent dans la version littéraire. 

Le titre … Dieu riait ?  Pourquoi ce titre ? Il fait référence à un célèbre proverbe yiddish généralement traduit par "l’Homme fait des projets et Dieu en rit" (Der Mentsch tracht un Gott lacht), résumant l’impuissance de l’Homme face à un Dieu tout-puissant dont le Grand Dessein ne donne aucune importance à l’existence terrestre de ses créatures. 

 

Sarah Oling 

théatre_du_trancanoir_4_juillet_2019.jp
DIEU RIAIT couvertures  donjon editions 13 juillet 2022.jpg